Dr Morissanda Kouyaté


Les Droits ne s'octroient pas; ils se conquièrent.

Rencontre avec le savant

 

Cheick Modibo Diarra, malien, africain, savant, navigateur interplanétaire à la NASA (National Areonautics and Space Administration) et ancien Premier ministre.

Notre rencontre restera gravée dans ma mémoire. Il commence par me surprendre en me lançant la phrase suivante : << Docteur, ce que tu fais pour éliminer les mutilations génitales féminines, est plus difficile que, ce que, nous, les savants, faisons à la NASA. >> J’ai cru qu’il m’asticotait, mais je suis vite revenu à la réalité quand il a commencé sa démonstration prenante et simple au point qu’un élève de l’école primaire pouvait aisément se joindre à notre conversation.

Au bout de 40 minutes d’échanges sur la lutte contre les MGF, après que je lui ai cité les meilleures parties du livre qu’il a écrit, il recommence avec une autre phrase qui me  fait sursauter : vous êtes impressionnant ! Ma seule réponse fut, et vous alors ?

Gonflé à bloc par des compliments sincères d’un savant hors pair, me sentant flotter, je cherche à lui rendre la monnaie en lui disant : Vous êtes le contre-modèle de la fuite des cerveaux ; Félicitations pour votre décision de quitter la NASA pour le Mali et l’Afrique en tant que représentant de Microsoft sur notre continent qui en profite largement.

C’est en réponse à cette phrase qu’il me recycla en me servant une théorie bouleversante, en ces termes : << Docteur, la fuite des cerveaux et  le retour de hauts cadres scientifiques dans leurs pays d’origine, constituent très souvent un mythe ; aujourd’hui, la science, la technique et la technologie se développent à un rythme si astronomique que, le temps de prendre l’avion et d’arriver dans leurs pays d’origine qui n’ont pas d’infrastructures scientifiques d’accueil conséquentes, ces savants et autres hauts cadres, malgré toute leur bonne volonté, se retrouvent déphasés, ne gardant plus que leurs titres. La meilleure manière de revenir, c’est de créer en amont, les conditions scientifiques d’accueil. >> Puis il me décrit comment les japonais, pour accélérer leur conquête scientifique, accueillaient des savants de la NASA pour leurs vacances, entièrement à la charge de l’Empire du Soleil-Levant.

Après qu’on eût parlé, Science, Histoire, Climat, Politique et Musique, je lui dis : Je vous invite à Conakry. Venez donner quelques conférences dans nos écoles et universités. Il me répond : << C’est bizarre, malgré la proximité exceptionnelle entre nos deux pays, la Guinée est le seul pays de la sous-région que je n’ai encore jamais visité. >>

Raison de plus, lui répondis-je, que je m’attèle à vous faire effectuer une visite académique en Guinée. <<Ce serait avec un grand plaisir Docteur>>, lança-t-il avec un large sourire. Puis le savant a continué sur l’Afrique du Sud, six fois plus éloignée que la Guinée.

Pendant mes vacances qui commencent ce week-end en Guinée, je tenterai de convaincre les autorités guinéennes en charge de l’éducation afin de faire venir Cheick Modibo Diarra devant les futurs savants guinéens : les jeunes universitaires qui auront, sans doute, beaucoup à apprendre de ce monument scientifique.

Nelson Mandela est parti ! Il ne saurait mourir;

Cet homme exceptionnel était un Africain. J'ai lu ses mémoires et je peux tirer les leçons suivantes:


- Alors qu'il avait droit à la Vengeance, il a prôné la Tolérance, le Pardon et la réconciliation;

-Alors qu'il avait droit à la présidence à vie, il a volontairement exercé un seul   mandat; 27 ans de prison et de travaux forcés, contre 5 ans de présidence;

- Alors qu'il avait droit à accéder aux faramineuses richesses de l'Afrique du Sud, il a vécu dans l'humilité avec le strict minimum;


Chères soeurs, chers frères Africains, cet homme était un Africain. Il ne faut jamais l'oublier. Au lieu de le pleurer, essayons chacun, de l'imiter.


Que son âme repose en Paix, si ce n'est déjà décidé par le Tout-Puissant Allah. Amen !

Avec le Président Joaquim Chissano.

J'ai eu le privilège de participer le 18 novembre 2013, à Addis Abéba, au lancement du rapport de ''African Child Policy Forum'' aux côtés de Son Excellence Joaquim Chissano, ancien Président de la République de Mozambique (1986-2005).J'ai hautement apprécié son engagement pour l'amélioration des conditions de vie des enfants en Afrique. Nous avons aussi échangé sur l'Afrique et son devenir en général. Le Président Chissano fait partie de la rare espèce des Chefs d'Etats Africains qui ont volontairement quitté le pouvoir. A ce titre il est un des lauréats du Prix Ibrahim Mo.

Hemen, un exemple.

Hier nuit, à 2H40, à 11.000 mètres d'altitude entre Addis Abéba et Paris, la pilote de ligne intercontinentale, l'éthiopienne Hemen sort de la cabine de pilotage du Boeing 767-300 pour me faire l'honneur de se photographier avec moi. La lutte pour les pleins droits des femmes, passe inexorablement par l'engagement des femmes elles-mêmes à prouver que la seule différence entre elles et les hommes c'est le physique. Le reste n'est que mystification. Elle nous a fait atterrir sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles De Gaulle, comme un aigle royal qui se pose sur une branche: majestueusement ! Mes soeurs d'Afrique, les slogans et les conférences sur les droits des femmes doivent être étayées par votre visibilité sur tous les fronts, y compris ceux qui sont considérés à tort, comme éminemment masculins. Bravo Hemen !

Lampedusa ou Lampe tout ça ?

300 jeunes africains sont morts, noyés; 200 sont portés disparus, à Lampedusa; pendant que les européens s'activent en faisant semblant d'être touchés par ce drame programmé, aucune voix africaine ne s'est fait entendre. Union africaine ? chefs ''de tas'' ? Pourtant le slogan de tous les politiciens en campagne c'est: ''les jeunes et les femmes''. Même la mort de la brebis clonée Dolly avait soulevé plus de compassion.

Le Mali sort grandi de sa crise historique

Quand je publiais mon cri du coeur sur le Mali, en juillet 2012, je ne doutais pas que ce grand pays sortirait plus grand de cette douloureuse épreuve. J'avais aussi donné la solution: l'union au-delà du sacré. Les Maliens l'ont comprise, l'ont appliquée et l'image qui reste de cette crise est finalement une élection présidentielle démocratique, transparente à l'issue de laquelle les deux principaux candidats, IBK et Soumaïla Cissé se sont retrouvés en frères et non en adversaires. Mali ba reste Mali ba. 

Machine arrière Africa !

Mine de rien, les coups d'état reviennent à la mode en Afrique; à la seule différence que l'on a trouvé la méthode de blanchiment des coups.

Génocide au Rwanda, où était le monde ?

Le 7 avril 2013, au siège de l'Union Africaine, à Addis Abéba, j'ai pris part, avec une grande émotion, à la commémoration du 19ème anniversaire du génocide au Rwanda, aux côtés de Mme NKosazana NDlamni Zuma, la Présidente de l'Union Africaine. Après avoir visionné les films, écouté les témoignages des victimes rescapées, après avoir pleuré, j'ai prié pour l'Afrique et surtout, pour mon pays la Guinée, pour que jamais, une guerre ethnique ne déchire notre chère patrie. Avant ce 7 avril 2013, je disais que ceux qui dansent sur la corde ethnique jouent avec le feu; après ce 7 avril 2013, je suis convaincu que ceux qui tirent sur la ficelle ethnique, jouent avec la foudre.
Avant le courant électrique, l'eau et les routes, la Guinée a d'abord besoin d'être un pays uni, démocratique, juste et respectueux des droits de chacun et de tous. Il ne faut pas en faire un voeu pieux, mais une obligation.

Qui a dit que les coups d'états sont interdits ?

François Bozizé est venu par les armes, il est parti par les armes; avec son fils, ancien ministre de la Défense (nationale?). Les chefs d'état de l'Afrique centrale qui sont, pour la plupart venus par des coups d'états, ont concocté une potion magique qui transforme le putschiste Djotodia en chef de Transition ! J'ai toujours dit que quand il s'agit de résoudre des équations politiques pour rester éternellement au pouvoir, des chefs d'états africains sont des Einstein.

CEDEAO ! Assiké !

Pour ceux et celles qui l'auraient oublié, la CEDEAO (Commission Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) continue à se réunir et à chercher de l'argent pour intervenir au Mali. Ce matin j'ai entendu sur les radios que la CEDEAO cherche le double de l'argent dont elle aurait initialement besoin pour cette intervention. Déjà 23 Tchadiens (pays non membre de la CEDEAO) et 2 Français (pays non Africain) sont morts sur le champ de guerre au Nord Mali. J'ai tendance à penser que CEDEAO = Commission Etrange pour la Défaite de l'Afrique de l'Ouest. Dr Morissanda Kouyaté

La stupidité politique est légion

Maliens et Africains ! je ne suis pas un francophile béat; mais je veux espérer que nous nous souviendrons de la France de François Hollande et du pilote d'hélicoptère le Lieutenant Damien BOITEUX qui est mort pour la France et pour le Mali au cours du combat pour libérer le nord du Mali. Avant de recommencer des manifestations stupides avec des slogans ''A bas Dioncounda! A bas la France !'' j'espère que nous nous rappellerons des événements historiques qui sont en cours pour libérer le Mali. 

Au fait, je remarque qu'il y a des chefs militaires maliens qui montent au front du nord, et il y a d'autres chefs militaires maliens qui visitent les soldats blessés dans les hôpitaux. Nous devrons absolument nous souvenir de qui aura fait quoi pendant cette grave crise malienne.

Autre chose: les soldats français après avoir libéré le Nord-Mali, rencontreront sur leur route de retour, les contigents de la CEDEAO. Comme disait mon père '' la danse finit, Fatoumata la danseuse continue à se maquiller''.

Le Mali de Soundiata Keita, Biton Koulibaly et de Modibo Keita ?

J'ai entendu ce matin sur les ondes de plusieurs radios que, d'après l'analyse des stratèges américains, la situation au Nord du Mali n'est pas une priorité, puisqu'elle ne menace pas directement la sécurité des Etats-Unis. Les Américains tirent leur force dans la clarté de leur opinion. Ils ont raison; sans menaces sur leur pays, ils n'ont pas grand intérêt à être en première ligne.

Descendant de Balla Fasséké Kouyaté, personnage central de l'Empire du Mandingue, contrairement aux stratèges Américains, moi, je me sens menacé et humilié. Je viens en première ligne.

En tant que Guinéen, donc Malien, je suis meurtri par ce qui arrive au Grand Mali de Soundiata Keita, de Biton Koulibaly, de Modibo Keita... Je me demande, comment, un pays aussi fort, aussi prestigieux, aussi entreprenant et aussi fier, qui a conquis la démocratie à grands frais, peut-il tomber dans la déchéance politique et sociale, au point de se laisser amputer par de fous forcenés qui se targuent de dépecer leur proie sous l'oeil impuissant, souvent complice, de caméras de télévision.

 C'est aux maliens que je m'adresse: ni l'ONU, ni l'Union Africaine, ni la CEDEAO, ne pourront se substituer à vous, dans l'humiliation que vous subissez, que nous subissons. Levez-vous ! Prenez les vraies ''armes'' qui ne sont ni des lance-roquettes, ni des bombes, ni des fusils, ni des couteaux; vos vraies armes, ce sont l'unité nationale et la cohésion, face au danger qui ne vous menace plus, mais qui vous dévore à ciel ouvert. Comment écririez-vous cette page noire de votre histoire dans les livres qui ne seront plus gravés sur du papier, mais sur l'internet pour l'éternité ? Quelle image du Mali voudriez-vous léguer à vos enfants et vos descendants qui interrogeront vos âmes et votre mémoire, plusieurs siècles après?

Si après 8 siècles nous dansons avec fierté des airs comme ''Djandjon, Koraba, Douga...'' c'est parce que nos ancêtres, Fakoli, Touraman et leurs congénères, ont lutté pour instaurer et défendre,  sans ambages, l'unité, la vérité, la bravoure, le sens du sacrifice pour l'honneur de la patrie. Même si nous ne pouvons pas faire comme eux, ne ternissons pas l'héritage qui a résisté à 8 siècles de changements historiques.

Mes soeurs et frères Maliens ! Oubliez la politique politicienne et mesquine; oubliez vos querelles présentes et passées; oubliez vos différences; oubliez vos intérêts immédiats; oubliez vos honneurs personnels qui sont désormais dissouts dans la honte nationale. Faites l'union au-delà du sacré; Retrouvez-vous entre Maliens, autour des noms tels que Modibo Keita, Moussa Traoré, Kékoro Bagayoko, Amadou Toumani Touré, Alpha Oumar Konaré, Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, Aminata traoré, Amadou Sano, Dionkounda Traoré, Cheick Modibo Diarra; Ibrahim Boubacar Keita, Soumaïla Cissé, Michel Sidibé, Soyata Maïga, Oumar Mariko...

Retrouvez-vous chez l'immortel président : le Grand Mali. Avez-vous besoin du Conseil de Sécurité pour vous plonger dans la gloire de votre histoire ? Avez-vous besoin de l'Union Africaine pour laver l'affront venu de l'obscurantisme qui veut se faire lumière? Avez-vous besoin de la CEDEAO pour défendre le Mali, berceau de la Démocratie africaine depuis le 13ème siècle ?                                                

A la sortie de la ville de Bamako, vous avez la rivière "woyon wayan kô'' encore regorgeant de vieux fusils tombés, là, au cours de l'inoubliable affrontement entre les troupes de l'Almamy Samory, défendant l'intégrité, et la virginité de la terre de nos ancêtres, et celles des colons français qui avaient mission de dominer notre cher continent. Des symboles forts de la fierté et de l'indépendance africaines sont au Mali.

Dignes Filles et fils du 'Mali Ba'' l'heure de défendre l'honneur et l'intégrité de la patrie en danger, a sonné. Le Mali ne sera considéré, écouté et appuyé dans cette douloureuse épreuve que lorsqu'il sera un et unique. Il faut gagner ce pari sinon, nos corps et nos esprits seront meurtris sous nos grands boubous, bazin, amidonnés, dont le froufrou annonce la fierté et l'aisance.

Kandia Kouyaté, Bako Danghon, Babani Koné, Ben Chérif Diabaté, Toumani Diabaté, Sadio Kouyaté, Saramba Kouyaté, mobilisez tous les détenteurs du ''savoir dire'' pour prendre note du rôle que chacun aura joué, en ce moment crucial, car chaque petit-enfant a le devoir de se connaître en levant les yeux vers ses ancêtres.  

Je suis prêt à jouer ma propre partition en tant que Guinéen, donc en tant que Malien. Le Mali n'est pas une partie de moi, c'est mon tout.  

Dr Morissanda Kouyaté Directeur Exécutif du  Comité Inter-Africain                                           [email protected]  

 

 

Calcul: Règle de trois sur l'Union Africaine

L'Union Africaine a mis 6 mois pour élire le président de sa Commission; combien de siècles lui faudrait-il pour développer l'Afrique ?

CEDEAO, Union Africaine et la crise au Mali

Face à la crise au Mali, la CEDEAO et l'Union Africaine sont comme des chasseurs qui vident leurs cartouches sur un lièvre, pendant qu'ils sont menacés par des panthères. C'est surréaliste  de voir que l'on s'acharne sur de jeunes militaires inexpérimentés, jouant avec le feu de la dictature, par ignorance, par mimétisme, mais aussi par indignation face à l'humiliation de leur grande et historique nation, alors qu'une menace islamiste sans précédent, plane sur le Mali, sur la sous-région, sur l'Afrique et sur le monde.

Dr Morissanda KOUYATE 

Sénégal, une démocratie au forceps

Qui disait que le Sénégal est l'otage éternel des marabouts ? Le Sénégal appartient aux Sénégalais et ils l'ont démontré. Le Sénégal des champs d'arachides, du Thiebouthiene, de la Littérature, du M'Balack, de la rhétorique  et surtout le Sénégal de Facebook, Youtube, Twitter et Google, n'appartiennent qu'aux Sénégalais. Ceux qui continuent sur l'ancien paradigme, feraient mieux de changer de pays.

Il faut féliciter le Président Macky Sall et toute l'ex-opposition qui ont fait bloc derrière un seul candidat. Une première en Afrique.

L'ancien Président Abdoulaye Wade est sorti par une porte dérobée de l'histoire politique de son pays. Il y a des gens qui le félicitent pour cela. C'est la meilleure preuve que l'on est toujours admiré par quelqu'un; quoi que l'on fasse.  

Dr Morissanda KOUYATE 

Démocratie ou Stabilité ?
La Tunisie s'est libérée de la dictature. Pendant que l'Egypte se bat pour la même cause, on crie à la déstabilisation de la région. Que veulent le monde et ses propriétaires ? la Démocratie ou la Stabilité ?

Succession dynastique

Alors ! Après la Tunisie et l'Egypte, bonne chance aux chefs d'états qui tripatouillent dans les constitutions pour se maintenir pendant 40 ans, avant de préparer leurs enfants à la succession dynastique. Suivez mon regard de Guinéen.

Elections c'est quoi même ?

La Guinée a commencé ses élections en juin 2010; nous sommes en fin novembre 2010, et nous attendons encore les résultats; 

Trois autres élections ont eu lieu:

1/Le Niger (référendum pour l'approbation de la nouvelle constitution);

2/ La Côte d'Ivoire (premier tour de la présidentielle);

3/ Le Brésil (élection présidentielle);

Ces trois élections ont eu lieu le 31 Octobre. Avec plus de 100 millions de votants, le Brésil a proclamé les résultats le même jour; Avec près de 6 millions d'électeurs La Côte d'Ivoire a proclamé les résultats le 6 novembre 2010; Avec 6,7 millions Le Niger a proclamé le résultat du ''oui ou non'' le 4 novembre.

Après ce constat s'il y a encore des gens pour dire que ces pays sont sur la même planète, je ne ferai que ne pas vérifier.  

La Communauté internationale ! Un professeur qui note en fonction de la teneur du sous-sol des pays africains !

Si un pays africain a du pétrole, du diamant, de l'or, de la bauxite... et si son dirigeant est un bon acteur de la comédie politique, il est noté 20/20

Toutes les autres combinaisons sont notées 0/20.

Il faut absolument être riche, pauvre et bon comédien politique en démontrant que la Communauté internationale adore l'Afrique, pour encaisser 20/20 et rester au pouvoir à vie pour se laisser enterrer par son fils qui prendra sa place. Ce n'est pas si compliqué que ça.

La Communauté internationale et l'Afrique

Niger, Gabon, Mauritanie, Guinée !!!! Caméléon politique!!!!!

Le Niger victime d'un Prestidigitateur politique

Le Président du Niger, Tandja, a juré de ne jamais modifier la Constitution. Il a respecté sa parole car il veut simplement remplacer la constitution actuelle par une constitution personnelle. La fécondité de l'imagination de ''Présidents'' Africains dans la confiscation du pouvoir n'a d'égal que leur mépris pour les peuples qui les ont laissés se faire ''élire''.

L'Union Africaine ! On dit quoi ?

L'Union africaine est une curieuse respectable institution: elle accepte le tripatouillage dans les constitutions et les tours de prestidigitation politique pour fabriquer et maintenir des didacteurs au pouvoir; mais elle condamne les coups d'états, même ceux qui sont rectificatifs de cet état de choses. Etant légaliste à fond, je cherche à comprendre à qui profite l'Union africaine? Les peuples ou les dirigeants ?

Le Congo ''Démocratique''

Je ne suis pas encore convaincu que ce qui se répète au Congo depuis 40 ans est du domaine de la réalité. Pincez-moi fort pour me convaincre. La Communauté dite internationale y poste des milliers de soldats armés jusqu'aux dents, qui sont uniquement chargés de compter les morts et les déplacés.

La solution, c'est peut-être de transférer officiellement les richesses du Congo aux prédateurs internationaux,  contre la paix pour les pauvres populations.

Voter l'envoi de casques bleus au Congo et puis commencer à chercher ceux qui doivent y aller ne peut se faire que dans le cirque de la communauté dite internationale.

La danse, la chanson, l'insouciance n'ont jamais été perturbées par qui ce soit dans ce pays. Dès qu'il s'agit de passer aux choses sérieuses, le crépitement des armes remplace la rumba congolaise. Peut-être qu'on pourrait officiellement partager les rôles: aux congolais la danse et la chanson; aux prédateurs internationaux le diamant et toutes les autres richesses de ce pays.                                                                                                      J'attends une meilleure solution.                                                                                    Dr Morissanda KOUYATE 

 

L'instinct grégaire africain dans les réceptions politiques. Hola !

Quand un simple ministre non africain débarque dans un pays africain, les routes sont noires de monde avec drapeaux, chansons, danses, slogans. Quand les présidents africains débarquent dans des pays occidentaux, ils sont accueillis par les ministres des affaires étrangères qui les mettent dans des voitures anonymes et traversent la ville dans l'anonymat pour aller les présenter au Grand Chef. Hola! Débarrassons-nous de cet instinct forgé par la colonisation. Il est très facile de faire de la réciprocité dans ce domaine avec une petite dose de courage politique et d'honneur.           Dr Morissanda KOUYATE

Où sont les Chefs d'Eats Africains ?

Pendant que l'enthousiasme l'emportait dans la destitution du Colonel Bacar à Anjouan, les bouches africaines sont cousues pour le Zimbabwé. Où sont les Chefs d'Etats africains? Dès que les armes vont commencer à crépiter au Zimbabwé, ils vont demander de l'argent aux non africains pour soutenir des troupes d'interposition. Il est temps pour les peuples africains de commencer à poursuivre certains dirigeants africains pour NON ASSISTANCE A CONTINENT EN DANGER.                                                                                      Revenons à Ajouan et au Colonel Bacar. Il y a un pays qui a participé à sa destitution, puis ce pays l'a soustrait pour le transporter sur son territoire; ensuite l'a poursuivi devant son tribunal qui l'a grâcié; et l'Administration de ce pays lui a signifié une reconduite à la frontière. Mais il est toujours dans ce pays. ''On est où là ?'' Comme dirait une émission de RFI.                                                                                                                            Avec de telles attitudes, on reproche encore à l'Afrique de changer de partenaires.             Dr Morissanda KOUYATE

La nouvelle trouvaille de l'Afrique

L'Afrique vient d'inventer la première solution universelle à la dictature: Organiser des élections transparentes et crédibles, publier les résultats et nommer le vainqueur Premier Ministre en cas de défaite du dictateur en place depuis 10, 20, 30 ou 40 ans. Pas besoin de Brevet; cette invention restera africaine. BRAVO!!!!                                                            Dr Morissanda KOUYATE